Albinos : De la persécution à la star du podium

Aujourd’hui, je souhaite mettre en lumière les personnes atteintes d’albinisme et souligner l’excellente initiative du réalisateur congolais Yan Mambo qui a créé l’événement le 24 octobre en mettant en scène lors d’un défilé de mode une vingtaine de mannequins atteints d’albinisme.
A l’origine, l’événement a été élaboré dans le but de mettre en valeur une forme de beauté jugée atypique, mais surtout pour chercher à changer le regard de la société envers les albinos.

Cette maladie à l’origine de nombreux handicaps chez ses porteurs, semble surtout énigmatique et incomprise. L’ignorance des caractéristiques de cette maladie favorise malheureusement l’éveil de préjugés. Au cours de notre vie, nous avons tous été victime ou témoin de discrimination verbale, morale ou physique. La personne albinos est victime d’une discrimination barbare qui engendre des lynchages et des violences meurtrières : une véritable chasse à l’Homme. Comment peut-on ôter la vie à un individu juste parce qu’il est porteur d’une maladie génétique ?
La vie n’est jamais facile notamment pour les personnes atteintes d’un handicap; souvent exclues, leur intégration sociale est difficile car elles ne respectent pas la “normalité sociétale”.

Mieux connaître l’albinisme :
Maladie relativement méconnue, l’albinisme est suscitée par un défaut de production de la mélanine, substance de couleur sombre responsable de la coloration de la peau et des cheveux. Cette substance a aussi un rôle protecteur pour la peau par rapport aux attaques des rayons ultraviolets du soleil. Elle contribue, chez les sujets sains, au développement du système nerveux visuel et de la rétine.
Le défaut de production de la mélanine, chez les albinos, a plusieurs conséquences possibles : dépigmentation partielle ou totale de la peau, des cheveux ou des yeux ; et, déficiences visuelles et difficultés à supporter la lumière. En effet, la lumière peut provoquer des sensations visuelles pénibles, voire douloureuses.
Imony Kombile Giowou.

L’apparence physique des personnes atteintes d’albinisme nourrit souvent des croyances erronées, des peurs influencées par la superstition, qui conduit à leur marginalisation, leur exclusion sociale et leur extermination.
“Les personnes atteintes d’albinisme méritent la dignité, comme tout autre être humain. Ils ont le droit de vivre à l’abri des discriminations, des privations et de la peur” Zeid Raad Al Hussein.

L’apparence ne doit pas être un facteur d’exclusion : voilà l’ADN de Morphology Conseil en image.
http://mobile.lemonde.fr/afrique/article/2015/10/25/a-kinshasa-des-albinos-defilent-pour-faire-valoir-leur-beaute_4796589_3212.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.